Balad réinvente l’apprentissage du piano

Comment apprendre à jouer du piano à distance et sans se lasser ? C’est à cette question qu’a souhaité répondre Lison Compañy, fondatrice de balad. Sa startup, accompagnée par Matrice Cube, se donne six mois pour trouver son marché. 

Lancé en mai 2021, balad est un programme innovant pour apprendre à jouer du piano. Il a été conçu par Lison Compañy, 26 ans. « J’ai associé ma passion pour le piano et mon envie de créer ma propre entreprise », explique cette ingénieure de formation.  

Diplômée des meilleures écoles, dont Polytechnique, Lison Compañy s’est formée à l’entreprenariat en France (HEC) et aux Etats-Unis (Berkeley) mais aussi, pendant plus de dix ans, au piano classique et à la théorie musicale. 

L’idée de balad lui est venue en 2020. « J’ai fait alors plusieurs constats sur la difficulté d’apprendre le piano », explique-t-elle.  Et de citer une étude Ifop. « 74% des élèves abandonnent les cours particuliers de piano jugés trop coûteux et trop contraignants, mais aussi les cours en ligne par manque de soutien », précise-t-elle.  

Avec balad, adultes débutants et pianistes démotivés vont bénéficier, pour 108 euros par mois, d’un programme associant digital, accompagnement humain et interactions : les élèves reçoivent, chaque semaine, des vidéos pédagogiques ; ils se filment, envoient, via WhatsApp leur prestation à leur professeur et obtiennent, en retour, des conseils personnalisés. Ils peuvent également échanger avec la communauté balad d’apprentis pianistes. 

Conçue par Lison Compañy à partir d’une plateforme no-code, le programme est aujourd’hui en test auprès d’une dizaine d’utilisateurs. « Mon objectif est d’atteindre fin 2021 une centaine d’abonnés », confie-t-elle.

En attendant, elle apprécie d’être épaulée par Matrice. « J’ai démarré en 2020 avec un associé dont je me suis séparée : nous ne partagions pas les mêmes objectifs de développement, explique-t-elle. Lison Compañy est donc repartie d’une page blanche avec une nouvelle version en mai 2021. 

Après ce faux départ, il lui est d’autant plus précieux de bénéficier du soutien et des conseils de tout un écosystème. Incubée depuis mars 2021, elle apprécie de posséder un bureau, pour 100 euros par mois, dans les locaux parisiens de Matrice. Sur place, elle a d’ores et déjà bénéficié d’une formation à l’art oratoire, d’un suivi en développement personnel, mais aussi de conseils d’experts qu’elle peut solliciter à la carte en fonction de ses problématiques du moment. Toutes les deux semaines, les entrepreneurs de Matrice sont également invités à échanger sur des sujets divers, comme par exemple se faire connaître ou trouver un associé. 

balad doit maintenant miser sur le marketing pour acquérir des clients. Rendez-vous fin 2021 pour un premier bilan d’étape. 

Populaires en ce moment

Vivons une relation épistolaire 2.0

Chaque mois dans votre boite mail :

des appels à candidatures pour rejoindre nos programmes

des offres d’emploi

des informations pour améliorer son impact

et bien d'autres surprises encore !

Rejoignez la communauté Matrice sur les réseaux sociaux !