(LA)HORDE lors de l'inauguration de l'Atelier Barillet le 12 mars 2020 - copyright Julie Mitchell

Dans les coulisses de l'Atelier B...

Coup d'oeil dans les coulisses de l'atelier B entre soirée d'inauguration, invités talentueux et résidence artistique à venir.


portrait Wafa HASNAOUI
Wafa Hasnaoui

Responsable des Contenus et du Community Management @Matrice.io

Célébrons le fait qu’immobilité n’est pas toujours synonyme d’immobilisme.

C’est d’autant plus vrai à l’Atelier B car comme l’a si justement écrit André Malraux: “L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme”. Le confinement a donc pu se révéler à certains comme une période d’émulation pour entrevoir demain et repenser sa façon de se connecter à l’autre. 

Cette pensée semble partagée par de nombreux artistes, parmi ceux-ci Eva Carmen Jarriau, (La)Horde ou encore Colin Johnco que nous avons eu plaisir à recevoir lors de notre soirée d’inauguration et qui ont choisi de dédier ce cycle hors du temps à la réflexion sur la place de l’individu, de l’art, de la société, à l’heure de l’isolement

Ainsi, suite à sa venue au 15, square Vergennes, Eva Carmen Jarriau, fondatrice du collectif artistique 359 degrés nous a en effet livré dans un papier sa vision de la proximité à l’heure de l’enfermement physique, espérant que cette période permette à chacun de découvrir cet “espace intérieur infini’ qui sommeil en nous.

Eva Carmen Jarriau lors de l'inauguration de l'atelier Barillet, 12 mars 2020 - ©Julie Mitchell

La mise en ligne du film “Cultes”, réalisé lors des Eurockéennes de Belfort en 2019 est également arrivé à point nommé. Disponible pendant toute la durée du confinement, il met à l’honneur les danseurs de (La)Horde autour d’une réflexion sur les corps et l’expérience individuelle au milieu de la masse. Créer sa propre expérience dans une foule, danser ensemble et ressentir individuellement, une sortie par ailleurs, précédée par la publication de “The Master’s tools”, un court-métrage issu de la performance réalisée lors de Nuit Blanche Paris 2017 et au sein duquel on peut apercevoir le slogan «Demain est annulé» tagué au sol. Autant de questionnements initiés par le passé et qui auront pourtant rarement trouvé pareil écho dans le présent.  

(LA)HORDE lors de l'inauguration de l'Atelier Barillet, 12 mars 2020 - copyright Julie Mitchell

(LA)HORDE lors de l'inauguration de l'atelier Barillet, 12 mars 2020 - ©Julie Mitchell

Et la musique dans tout cela?

Colin Johnco, venu mixer lors de notre soirée a choisi, en collaborant avec des artistes de différents univers, de rendre la distanciation sociale plus douce à nos oreilles dans le cadre d’un projet superbe: “Music for Containment” dont l’intégralité des bénéfices est reversée à la fondation "Tous Unis Contre Le Virus".

Colin Johnco lors de l'inauguration de l'atelier Barillet, 12 mars 2020 - ©Julie Mitchell

Pour notre part, in fine, à l’atelier, on s’est concentré afin de vous proposer, en juillet, un concept revisité de la résidence de création artistique. Portée par la Fondation Matrice - Institut de France dans le but de soutenir des artistes qui explorent des formes nouvelles mobilisant médias numériques et technologies contemporaines, l’événement vise à concevoir et réaliser des créations hybrides entre performance IRL et numérique.

Vous en voulez plus ? Un peu de patience, les artistes seront à découvrir très prochainement...

Pour retrouver leurs actualités:
>>> Colin Johnco - www.colinjohnco.com
>>> Eva Carmen Jarriau - 359 degrés - www.359degres.com
>>> (LA)HORDE -  www.collectiflahorde.com

Populaires en ce moment

Newsletter

Recevez notre newsletter mensuelle pour être au courant de notre actualité et ne manquer aucun événement.