5 minutes avec Julie PASCAL, CTO de Nemmès

Rencontre avec Julie PASCAL, CTO de Nemmès, le temps d'un café, pour découvrir et échanger sur son parcours et ses ambitions pour la startup.


portrait Wafa HASNAOUI
Wafa Hasnaoui

Responsable des Contenus et du Community Management @Matrice.io

Matrice.io : Bonjour Julie, ravie de pouvoir te e-retrouver ! Pour les personnes qui ne t’ont pas encore rencontrée, peux-tu nous parler de toi, de ton parcours ?

Julie PASCAL : J’ai 27 ans, je suis développeuse informatique et je suis associée et CTO de la startup Nemmès. J’ai un parcours assez atypique puisqu’avant de me lancer dans le développement web, j’ai fait un BTS immobilier puis travaillé 2 ans dans ce secteur. Je me suis vite rendu compte que je n’étais pas une commerciale dans l’âme, je pense que je suis « trop douce » pour ce métier. Puis c’était finalement assez éloigné de ce qui m’a toujours passionné : les technologies. Arrivée à ce constat, je me suis dit que c’était le moment de me lancer et j’ai suivi une formation pour devenir Chef de Projet Web avant d’intégrer l’école 42. 


Matrice.io :
Alors, l’école 42, c’était comment ?

Julie PASCAL : C’est une ambiance particulière et j’ai adoré, surtout la piscine. On me questionne souvent sur les relations entre femmes-hommes à l’école et dans le milieu de la tech en général. C’est une dimension qui a bien été intégrée par 42 je trouve car dès les premiers jours, nous (les femmes) avons été conviées à une réunion de prévention visant à informer et prévenir les comportements sexistes. Ce que j’ai spécialement aimé dans le fonctionnement de la formation c’est que tu dois te débrouiller, tu cherches, tu réfléchis, tu essayes. En fait, en devenant développeuse tu apprends à apprendre, on t’apprend à aller chercher les bonnes informations au bon endroit mais aussi à collaborer avec plein de profils différents. C’est vraiment une expérience inédite. Lors de mon passage par l’école 42, j’ai également contribué à la création d’un projet en partenariat avec le HEC Startup Launchpad. Nous étions un groupe de 4 étudiants, 2 issus de l’école 42 et 2 étudiants d’HEC. Nous nous sommes lancé.e.s dans un projet de création de vêtements sur mesure grâce à une technologie. Ça m’a confortée dans l’idée que la personnalisation est le monde de demain car c’est redonner du sens à ce que l’on achète


Matrice.io :
Du coup c’est suite à cette expérience que t’est venue l’idée de lancer Nemmès ?

Julie PASCAL
: En effet, c'est lors de cette expérience que j'ai été présentée à Arnault mon actuel associé, il m'a parlé de Nemmès et j'ai rejoint cette super aventure ! 


Matrice.io :
Quelques mots sur Nemmès ?

Julie PASCAL
: On donne la possibilité à chacun.e de créer des bijoux sur-mesure, en ligne. On a débuté dans les locaux de Matrice avant de rejoindre le Centquatre et Look Forward, l’incubateur de Showroom Privé. Nous étions 3 au début, maintenant nous sommes 6. Ce qui est drôle c’est qu’aucune d’entre nous ne vient du monde de la bijouterie/joaillerie ce qui ne nous a pas empêchés de déceler un besoin existant, toujours en gardant à l’esprit l’idée de ultra-personnalisation. 


Matrice.io : Des actualités en ce moment chez Nemmès ?

Julie PASCAL
: On lance une campagne de crowdfunding* sur Ulule pour financer la sortie de notre produit final. Après deux ans de test et d'expérimentation, on a créé l'expérience parfaite pour révolutionner le milieu de la bijouterie fantaisie. Rien que ça!


Matrice.io :
Du coup l’entrepreneuriat, on en pense quoi ?

Julie PASCAL
: C’est assez dingue, tu apprends tous les jours, tu touches à tout, même si j’avoue que le développement informatique et l’innovation restent mes domaines de prédilection ! 


Matrice.io :
Et la tech au féminin ?

Julie PASCAL
: Ce n’est un secret pour personne, ce n’est pas un milieu hyper facile d’accès quand on est une femme. Nous sommes encore peu nombreuses que ce soit dans la tech précisément ou tout simplement en tant que cheffes d’entreprise. Dans les deux cas, nous sommes sous-représentées, même dans certains incubateurs, dans les réseaux d’entrepreneurs : c’est dommage. On ressent encore trop souvent une forme de patriarcat, à moins de se tourner vers un incubateur exclusivement féminin. Dans tous les cas, il faut vraiment que les femmes osent se lancer et se faire leur place. 


Matrice.io :
Qu’est-ce qui te pousse à te lever le matin ?

Julie PASCAL
: Mon équipe, sans hésiter ! On s’entend tous super bien, on profite régulièrement de la pause déjeuner pour jouer aux jeux vidéo. Je pense que le team building est essentiel dans une entreprise. Pour notre part, nous passons chaque année une semaine tous ensemble et je pense que ça a, en grande partie, contribué à nous souder.

Matrice.io : Le mot de la fin : qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter à l’avenir ?

Julie PASCAL
: Conserver la même ambiance dans l’équipe, beaucoup de créativité et de ventes !


*Et si vous souhaitez prendre part à la campagne de crowdfunding de Nemmès, c'est ici !

Populaires en ce moment

Newsletter

Restez à la page ! Abonnez-vous et recevez chaque mois le meilleur des actualités et des événements de l'écosystème Matrice !